N’est-ce pas romantique, Visitez la chimie de l’acte de tomber amoureux

N’est-ce pas romantique, Visitez la chimie de l’acte de tomber amoureux

Tomber amoureux, c’est suivre son c?ur plutot que d’ecouter sa conscience concernant trouver votre mari. Mais le fait de tomber amoureux a bien plus a voir avec le cerveau qu’avec le c?ur. Apres bien, le sentiment d’amour, l’excitation et l’attraction vers une autre personne seront une reponse chimique initialement declenchee avec le cerveau.

A l’approche d’la Saint-Valentin, la fete des amoureux, donnons au cerveau sa juste part en affaires de l’amour…

1. Tomber amoureux : la reponse chimique

Vous avez peut-etre ressenti la sueur au front, un chatouillement au sein d’ l’aine, une rougeur au visage ou votre lancement au c?ur en posant le premier regard concernant la amoureux, mais le sentiment initial ‘d’amour au premier regard’ est en realite une reponse chimique declenchee via le cerveau.

Selon des psychologues de l’ecole de Medecine de l’Universite d’Emory a Atlanta en Georgie, Quand vous rencontrez pour la premiere fois l’homme ou l’actrice de toutes vos reves dans une piece bondee, le cerveau emet trois marchandises chimiques essentiels – la dopamine, l’ocytocine et les opiaces, ainsi que diverses autres qui vous font sentir perce via le fleche de Cupidon.

  • Related
  • Latest
    • La Peau FRA

      Le Corps FRA

      cerumen FRA

      La Peau FRA

      Haufige Beschwerden

      Conditions Frequentes

      Afecciones Comunes

      2. Dopamine : le produit chimique de l’excitation

      La celebre chercheuse en neurosciences Helen Fisher a voue sa propre carriere academique a examiner et cela se marche dans le cerveau des humains lorsqu’ils tombent amoureux. Elle a decouvert que le premier ingredient dans l’elixir de l’amour est la dopamine, 1 service chimique du cerveau qui declenche des sentiments d’exaltation, de joie et d’excitation (et reste aussi emis apres l’acte sexuel et lors en prise de drogues comme la cocaine).

      Une etude publiee via nos instituts nationaux de sante et conduite sur des mammiferes et des oiseaux a determine que l’attraction romantique est guidee avec un systeme de recompense dopaminergique. En utilisant de l’imagerie avec resonnance magnetique fonctionnelle (IRM), les scientifiques ont surveille l’excitation, la libido et des motivations romantiques de 17 personnes amoureuses, ainsi, ont decouvert que l’attraction envers l’objet d’affection est notoire initialement dans l’aire tegmentale ventrale et au noyau caude droit, des zones riches en dopamine associee a Notre recompense et la motivation chez les mammiferes.

      3. Ocytocine : l’article chimique des calins

      L’ocytocine – et nullement l’oxycodone (l’antidouleur) – est surnommee l’hormone des calins et le secret de l’amour continu par les psychologues de l’Universite Bar-Ilan d’Israel pour des raisons adorables. L’ocytocine est le aussi bien chimique emis par la mere vers le enfant durant la periode initiale de creation des liens affectifs.

      Mais l’ocytocine est aussi liberee entre nos partenaires amoureux. J’ai recherche, publiee par le professeur de psychologie Ruth Feldman de l’Universite Bar-Ilan dans le journal Psychoneuroendocrinology, note que ‘lorsque les couples tombent amoureux, l’augmentation d’ocytocine reste a son point le plus eleve connu’. Dr. Feldmen affirme que les amants qui se retrouvent liberent 50% d’ocytocine Sans compter que en comparaison aux jeunes femmes enceintes.

      4. Opiaces : l’article chimique qui rechauffe le c?ur

      Mes opiaces – analogues services chimiques liberes au cours de l’acte sexuel ainsi que la prise de drogues (p.ex. heroine) – entrainent un sentiment confortable et securisant qui rechauffe le c?ur, selon des etudes psychologiques de l’ecole de medecine de l’Universite d’Emory a Atlanta en Georgie.

      Avec l’ocytocine (l’ingredient des liens affectifs) et la dopamine (qui suscite l’excitation), les opiaces sont l’element final qui declenche le systeme de recompense du cerveau et nous concentre via notre interet amoureux – avec une serie de signaux visuels, auditifs et olfactifs.

      5. Adrenaline : l’article chimique alors de foudre

      Notre terme ‘coup de foudre’ va etre explique rapidement avec le neurotransmetteur adrenaline, selon le Dr. Reginald Ho, un psychologue electro-cardiaque de l’hopital universitaire Thomas Jefferson a Philadelphie. Les sentiments d’amour declenchent une reponse au stress – causant votre pic au sein des niveaux d’adrenaline et de cortisol.

      Par exemple, l’attente d’un rendez-vous avec votre nouvel amant cause le battement accelere du c?ur, la transpiration des paumes des mains, l’assechement en bouche et le rougissement du visage. Ou le premier apercu d’un nouvel amoureux va Realiser ce c?ur battre la chamade, car le cerveau declenche la secretion d’adrenaline (et d’epinephrine et de norepinephrine) par nos glandes surrenales dans la circulation sanguine.

      6. Serotonine : l’article chimique de l’epris

      Vous ne pouvez oublier le role de la serotonine lors d’une connexion amoureuse reflechie, affirme Helen Fisher, professeure a l’Universite Rutgers, qui possi?de etudie les voies biochimiques de l’amour dans toutes ses manifestations (romance, desir, attachement, etc.).

      Fisher met en evidence que cet important bien chimique vous fera penser a ce amoureux sans cesse – et vous fera souvent negliger bien le est. Une etude italienne similaire, publiee via nos instituts nationaux de sante, affirme que l’amour affecte le systeme de la serotonine en causant une diminution des niveaux de serotonine (5-HT) et l’arrivee de pensees obsessives, nevrotiques et compulsives envers votre amant.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Shopping Cart